Quand la mangue me regarde d'un air (h)agar(d)-agar (part 1)

Publié le par Nathalie R.

Quand les concours culinaires s'emparent des saveurs que je trouve irrésistiblement divines, je participe et plutôt deux fois qu'une.


Quand Becky et Liz nous ont invités à sucrer-saler la mangue, j'ai entendu l'appel de la mangue-groove.


Pour être totalement honnête, je n'ai pas eu de révélations instantanées, d'intuitions fulgurantes car j'aime tellement la mangue que ce que je prefère c'est la savourer nature. Ou éventuellement transformée en lassi ; j'établis d'ailleurs mon propre classement des restos indiens en fonction de ce seul critère.

 

Alors je suis partie en exploration de la blogsphère, munie de mon filet à recettes.
Dans les mailles de ce dernier s'est pris une première idée : associer mozarella et mangue http://cookingout.canalblog.com/archives/2009/04/08/13290327.html

Et puis deuxième prise, mixée avec la première dans le blender de mon cerveau

http://saveursetcouleurs.over-blog.com/article-28977512.htm

J'ai fait une première tentative de panacotta mangue-mozzarela que j'avais trouvée un peu trop fade donc le bouquet de basilic acheté lors de ma première visite au marché de mon nouveau quartier alla rejoindre la liste des ingrédients pour ma seconde tentative, appréciée même de mes deux convives qui ne sont pas à la base fans du sucré salé.

Pour goûter à ce mélange d'Italie et d'iles paradisiaques, emportez  pour vous et 3 compagnons de voyage
sur votre plan de travail

20 cl de crème liquide (j'avais opté pour la crème soja)
            - 10 cl de lait demi écrémé
           - 4 g d’agar-agar
            - 1 boule de mozzarella di Bufala

Une mangue (à découper au préalable en petits cubes)

Du pesto au basilic (je n'arrive pas à retrouver la recette que j'ai suivie mais celle-ci me paraît fort honnête : http://www.chefnini.com/pesto-basilic en multipliant les proportions par deux)

Faites bouillir pendant une minute la crème, le lait et l'agar-agar. Tant que le mélange est encore chaud, rajoutez la mozzarella coupée en petits morceaux et mélangez pour qu'elle se mêle au reste de la préparation.

Une fois ce mélange tiédi, en verser un peu au fond des moules choisis, et alternez ce mélange et les cubes de mangue.
Mettre au frigo au minimum une heure.

Au moment de servir, démoulez les panacottas et les recouvrir généreusement de pesto au basilic.

Je pense qu'en mettant du chutney de mangue au lieu de cubes de mangue fraîche, le résultat devrait être encore plus parfumé et homogène...à tester

Cette alliance mangue agar-agar reviendra très prochainement sur vos écrans mais cette fois-ci l'intrigue impliquera un renfort de sésame (aux deux visages), une apparition du thon et un fort séduisant sablé à la coriandre...


Publié dans OUCUPO

Commenter cet article

rêves de tables 27/01/2010 11:25


Merveilleuse recette, délicieux accords. Tout est parfait pour titiller mes papilles. Merci pour cette belle pause culinaire.


Eva 13/05/2009 16:10

Très sympa ta recette ! Bravo !Bisous

diane 11/05/2009 14:52

mangue mozarrella j'aime beaucoup cette asqsociation douce et sympa

annabelle 07/05/2009 19:47

Que dire! Un vrai voyage des saveurs et des couleurs...maintenant j'ai vraiment très faim!

Helene 07/05/2009 19:32

Je pars en voyage avec toi...J'aime beaucoup cette idée de pannacotta à la mozzarella. Merci d'avoir pris le temps de participer. Bon week-end.
Hélène