Un tête à tête avec Nabokov (chapitre 1)

Publié le par Nathalie R.

Quand Alice d'Au four et à mesure nous a proposé d'inviter quelqu'un d'exceptionnel à nos yeux à dîner et de concocter un menu en rappport avec le dit invité, j'y ai vu une occasion inespérée d'allier littérature et nourriture comme je souhaiterais le faire davantage sur ce blog.
Pour l'invitation, il va falloir que je trouve un bon médium vu que c'est Vladimir Nabokov que je convoque à ma table...

C'est le seul auteur que je possède en Pléiade.
Alors que mon esprit papillonnait d'idée en d'idée pour ce festin de mets et de mots, je résolus d'ouvrir le bal avec une évocation d'une grande passion de l'auteur, illustrée dans Ada ou l'Ardeur. Et réalisai ainsi des papillons sablés qui butinent un chutney de mirabelles.


Pour poursuivre les festivités, j'ai pensé à un hommage à Feu pâle, un des deux livres avec le désormais polémique Princesse de Clèves que je n'aurais pas goûté à sa juste valeur si des professeurs universitaires ne m'en avaient pas démontré l'extrême richesse. Traduit dans mon langage culinaire, cette piste aboutit à une panna-cotta diaphane d'apparence mais brûlante à l'intérieur.
Pour achever la trilogie, un clin d'oeil à l'outrageuse sucette à la cerise dégustée par Lolita : un muffin au coeur tendre et à la cerise aguichante

Pour les papillons de l''entrée, j'ai suivi en ajoutant juste deux pincées de cannelle (mais la prochaine fois je me risquerai à une cuillérée complète car le parfum est passé totalement inaperçu) la célèbre recette de Scally.

Pour leur chutney à butiner, mettre dans votre filet
Deux oignons émincés
Un bocal de mirabelles au sirop (mais fraîches c'est meilleur)
200g de sucre roux
25 g de raisins secs
15 cl de vinaigre de cidre
le jus d'un citron
Un clou de girofle
Du poivre
25 g de raisins sultanas


Dans une sauteuse, faire revenir les oignons dans un peu d'huile d'olive.
Quand ils sont translucides, rajouter le sucre, le cidre et le jus de citron.
Au bout de 10 minutes environ, rajouter le reste des ingrédients et laisser mijoter une vingtaine de minutes.

Demain et après-demain, continuons à nous délecter en excellente compagnie..




Publié dans OUCUPO

Commenter cet article

Alicemanci 11/08/2009 16:40

Bonjour, mon jeu est maintenet terminé et j'aimerais te faire une petite surprise :) Pourrais-tu me communiquer tes coordonnées (adresse) ? Merci et à bientôt !Alice Manci

diane 01/07/2009 21:43

c'est que ça a l'air bon, Nabokov c'est sûr préfererait tes papillons aux gros vers qui lui tiennent compagnie actuellement, bizz