Sita chasse le blues

Publié le par Nathalie R.

Le cinéma d'animation figure en bonne place dans mes passions : je tombe souvent en admiration devant la créativité, l'inspiration, l'inventivité qui règne dans ce domaine.
La façon dont les créateurs donnent vie à des matériaux inanimés et rythment ça par la musique. Je garde un souvenir ébloui d'un Boudu sauvé des eaux (des os ?) à partir de bouts de viande vu au Forum des images ou de la Femme papillon onirique à souhait et dont nous reparlerons dans le prochain post.

Début juillet, j'ai eu la chance de voir en avant-première pendant le festival Paris cinéma une merveille du cinéma d'animation
Sita chante le blues de Nina Paley




Inspirée par une rupture douloureuse, Nina Paley a réalisé un film qui mélange Bollywood, le délicieux blues de Annette Hanshaw, le Ramayana et plusieurs styles de dessin, le tout dans un esprit assez pop.



Trois personnages assez facétieux, silhouettes noires de profil, marionnettes d'ombre, racontent avec moults commentaires, disgressions et approximations l'échec de la relation entre Sita et Rama, deux dieux incarnés en humains.
Les sections relatant cette histoire sont graphiquement assez proches du style Disney d'Hercule, des traits assez anguleux mais beaucoup d'espièglerie. Les passages racontant l'histoire moderne sont plus dans un style peanuts (Charlie Brown et confrères). Les interventions des 3 narrateurs recourrent souvent au collage, à la juxtaposition des matériaux, insertions de vidéo, de photos...

Pour vous donner un avant-goût de la saveur et du pouvoir consolateur de ce bijou d'animation, j'avais pensé à un gâteau américain réalisé avec des ingrédients évoquant l'Inde.

Et puis le Muffin Monday est venu rajouter sa note chromatique à ces premières pistes.



Pour se délecter du muffin's réparateur de coeurs brisés , mettre dans sa boîte à outils

3 carottes préalablement épluchées et rapées
2 oeufs
150 gr de farine
Deux cuillères à soupe de Maizena
Un demi-sachet de levure
Un yaourt type velouté
5 capsules de cardamome
3 c. à s. d'huile de noisette
100g de noix de coco rapée
Une c. à s. de liqueur de cardamome
Une c. à s. de liqueur de mangue
Deux fois deux pincées de colorant orange

Mélanger la farine, la levure, la Maizena, et les graines de cardamome décapsulées et réduites en poudre
Mélanger les oeufs, le yaourt, l'huile et la liqueur de cardamome
Mélanger les deux préparations en rajoutant une pincée de colorant mais sans trop insister
Verser dans les moules en remplissant à peine plus qu'à moitié
Mélanger la noix de coco et la liqueur de mangue
Rajouter la noix de coco manguisée par-dessus la pâte à muffins.
Mettre au four à 180°C pendant 20 min.

Le côté craquant de la couche de noix de coco se marie fort bien avec le moelleux du muffin...ah si les mariages étaient tous aussi heureux, aurait-on d'aussi sublimes oeuvres d'art ?







Publié dans Eclats d'art

Commenter cet article

mayacook 05/09/2009 12:40

Waow...je note ça!

Griottes 09/08/2009 10:12

Humm quelle belle couleur !!!!!!!! Les ingrédients me donnent envie de vacances, c'est une très belle association et la couleur est superbe.Je note ta participation, merci beaucoup !A bientot,Griottes