La tarte à tomber de l'assiette d'à côté

Publié le par Nathalie R.

Quand l' incorrigible gourmande doublée d'une grande romantique que je suis dévore un roman à la fois tendre et vache, tendrement vache ou vachement tendre selon les pages, sur les bons conseils de son amie A. elle imagine un tea for 2 à l'image du livre Le Mec de la tombe d'à côté.


Drole d'endroit pour une drôle de rencontre : l'idylle de Désirée et Benny débute au cimetière. La mort rapproche ces deux êtres que tout éloigne : elle la citadine raffinée et cultivée que peut-elle partager avec l'éleveur à l'existence rude et en apparence frustre du fermier ?


Pour faire passer l'amertume des amours impossibles, se munir de

Pour la pâte brisée comme les coeurs  (trè librement inspirée de la recette de la pâte sucrée du livre I love cakes de Trish Deseine)

85 g de farine
15g de cacao
25g de  pâte à pistache
25 g de beurre très froid
1 c. à soupe de sucre glace
1 jaune d'oeuf

Tamiser ensemble farine, cacao et sugre glace, rajoutez le beurre coupé en tout petit morceaux puis la pâte de pistache
Creusez un puit au centre de ce premier mélange et y verser le jaune d'oeuf puis mélanger vigoureusement
Une fois que la pâte est suffisament compacte, former une boule et la conserver au frigo.

Pour la garniture union des opposés myrtilles sur lit de mangocurd

Chair d'une mangue mixée
2C. à s. de beurre
100g de sucre
3 jaunes d'oeuf battus
1 c. à s.de Maizena
1 cà s. de canelle (à doser selon les goûts)

100 g. de myrtille

Mango durd réalisé d'après une recette trouvée là

Faire chauffer dans une casserole anti-adhésive la chair de mangue dans le beurre
A feu très doux rajouter d'abord le sucre puis les jaunes d'oeuf (il faut redoubler d'énergie et garder un feu très doux pour que les jaunes ne cuisent pas instantanément) puis la maizena.
Au bout de 5-6 minutes quand le mélange est crémeux, rajouter la canelle bien mélanger et laisser refroidir.

Etaler la pâte et la répartir dans les moules, garnir avec une couche de mango curd et recouvrir de myrtilles (préalablement dégélées si elles étaient surgelées).

Enfourner à 180°C pour 20-25 minutes à surveiller selon votre four.

Laisser refroidir puis déguster lors d"un tête à tête avec le risque que chacun tout à son plaisir gustatif reste muet comme une tombe.





Publié dans Ivresse livresque

Commenter cet article

dasola 25/10/2010 14:08



Bonjour Nathalie, j'aime beaucoup le titre de ce billet, moi qui ai beaucoup aimé le roman. Quant à ces douceurs, moi qui ne cuisine pas du tout, je te félicite. Bonne journée et j'ai été
très contente de te connaître (hier).



a. 23/09/2009 19:23


Tes petites tartes avaient la saveur de ce roman d'amoureuse...Elles m'ont permis de prolonger le plaisir de cette lecture que j'aurais aimé sans fin.


Tellou 23/09/2009 14:20


ça a l'air sacrément bon ça.... Et le livre, cela fait un moment qu'il me tente aussi lui! :)


diane 23/09/2009 12:33


un billet que je les aime : il se lit et s'a^précie comme une gourmandise (j'adore la dernière phrase)