Bourdaloue canaille pour aimer le dernier week-end d'hiver

Publié le par Nathalie R.

D'après le calendrier, l'hiver n'est plus là. Mais après des prémicesBourdaloue-canaille 0287 d'été pendant le mois des giboulées, avril n'incite guère à se découvrir d'un fil.

Une fois n'est pas coutume : un peu d'auto-promo, j'ai co-rédigé avec la charmante et talentueuse Julie en octobre un guide intitulé Aimer Paris en hiver.
Il contient entre autres des recettes réconfortantes, et pour la plupart typiquement parisiennes.
Parmi elles, page 62, la recette de la Tarte Bourdaloue que je n'avais encore jamais réalisée.
Je l'ai réinterprétée en faisant au préalable pocher les poires dans ce qui est un des grands plaisirs de l'hiver : le vin chaud, bien épicé. C'était mon 2e dessert du mois impliquant des poires au vin. Et comme je vous ai avertis ici, ce ne sera pas le dernier !

 

 

 


J'ai suivi cette recette en changeant juste le sirop de pochage

 

http://chefsimon.com/tarte-bourdaloue.html

J'ai laissé les poires pocher une vingtaine de minutes dans ce mélange :

50 g de cassonade

30 cl de vin rouge

2 piments de Jamaïque, un bâton de cannelle, 1 cm de gingembre frais râpé, 2 clous de girofle

 

J'en profite pour remercier ici tous ceux qui ont acheté le guide, dans un ordre aléatoire, Valérie, Laetitia, Ketty, Sylvain, Peter, Annabelle, Rodolphe, Fabrice...

Cette tarte est encore meilleure quand on est entouré comme ce fut notre cas d'ami(es).

Pour encore plus d'idées gourmandes dans un guide, rendez-vous dans quelques semaines pour le guide Manger bon et sain à Paris, toujours aux éditions Viatao.

Bourdaloue-canaille 0289

Publié dans Ivresse livresque

Commenter cet article

K_tastrof 09/04/2012 22:46


C'est indécent, toute cette cannelle ! J'ai envie d'essayer une variante avec de l'orange...