Un mille-feuille sans os ni rouille pour ceux qui ont dérouillé

Publié le par Nathalie R.

Mille-morceaux-de-mille-feuilles 0876Un Prophète m'avait déjà bien bouleversée mais De rouille et d'os m'a complètement chamboulée.

J'ai été bluffée par la prestation de Marion Cotillard, touchée par le jeu de Matthias Schoenaerts.

Rarement les capacités de résilience de l'être humain ont été aussi bien incarnées, magnifiées au cinéma.

Bien sûr, j'ai trouvé dans la conclusion du film, ce constat qu'en dehors des os de la main, tous ceux qui se fracturent se ressoudent plus forts qu'ils n'étaient avant des échos de ces dernières semaines de ma vie...

 

Et comme il n'est rien de trop doux pour consoler ceux qui ont vu deux fois (ou plus) leurs coeurs se fissurer, voilà un mille-feuille printanier ré-interprété à 8 mains à partir d'une recette des Bras (et oui encore eux).

 

Nous avons donc décliné à notre sauce le millefeuille à la nougatine beurrée aux cacahuètes et l'infusion de cacahouètes torréfiées à boire (qui figure p. 188 du magnifique livre Bras. Laguiole. Aubrac. France) en mille-feuille pistache-fraise.

Nous avions réalisé et approuvé la recette d'origine dans un précédent atelier.


Nous avons pu dresser 4 mille-feuilles et le lendemain, j'ai recyclé les restes des 2 mousses en cheese-cake de babyshower

 

Pâte sablée à la pistache

100g de farine

20 g de pistaches râpées

20g de sucre

80g de beurre

2g de sel (pas mis puisque le beurre était demi-sel)

 

Nougatine

100g de sucre en caramel

100g de pâte sablée à la pistache tamisée

 

Crème fromagère

4 feuilles de gélatine

100g de crème liquide

2 jaunes d'oeuf

180g de fromage blanc

2 blancs d'oeuf montés

60g de sucre

 

Chantilly à la fraise

Une boîte de crème liquide (20cl) stockée une vingtaine de minutes au congélateur avec le plat et les fouets qui serviront à les monter

Une dizaine de fraises

50g de sucre

 

Infusion de pistaches

25g de pistaches déjà torréfiées

150g de lait

35g de sucre

75g de crème

 

Quelques fraises pour décorer

 

Enfourner la Pâte sablée à la pistache après l'avoir étalée pour obtenir une épaisseur de 5mm. La faire cuire à 150°C jusqu'à ce qu'elle prenne une couleur bien dorée. Puis briser cette pâte.

 

Nougatine

Caraméliser le sucre (nous y avons rajouté un peu de liqueur de pistache après caramélisation et c'était un ajout bien judicieux).

Incorporer à ce caramel parfumé la pâte sablée cuite et brisée. Disposer entre 2 feuilles de papier sulfurisé 75g de nougatine et la réchauffer dans un four à 140°C. Quand elle est bien souple, l'abaisser à 1mm d'épaisseur.

Découper dans cette abaisse les plaques (ou toute autre forme à votre convenance) qui constitueront des couches du mille-feuilles.

 

Crème fromagère

Ramollir les feuilles de gélatine dans de l'eau froide. Lorsqu'elles sont bien hydratées, les égoutter et les faire fondre dans la crème bouillante.

Fouetter énergiquement les jaunes d'oeuf, le fromage blanc et incorporer le mélange précédent. Réserver au frais quelques minutes, le temps que l'appareil commence à prendre. A ce moment-là fouetter à nouveau jusqu'à l'obtention d'une crème parfaitement lisse et incorporés les blancs d'oeuf montés avec le sucre. Débarasser et réserver au frais.

 

Infusion de pistaches

Verser les pistaches torréfiées sur le lait sucré et la crème bien chauds et les faire infuser à couvert une dizaine de minutes. Filtrer à l'aide d'une fine passoire et réservez au frais.

 

Chantilly à la fraise

Mixer une dizaine de fraises.

Monter la crème en chantilly en incorporant petit à petit le sucre et les fraises mixées.

Vous pouvez bien sûr la préparer au siphon. Mais à mon avis c'est presque aussi long en terme de temps consacré et bien plus long en temps de repos.

 

A la dernière minute

Monter le mille-feuilles en alternant nougatine à la pistache et crème fromagère. Recouvrir d'une couche de chantilly à la fraise. Décorer d'une fraise et d'une pistache qui a servi à préparer l'infusion.

Servir la dite infusion dans une verrine ou un verre à liqueur.

 

2012-05-20 16.44.23Et pour le cheese-cake (la photo ne lui rend pas justice, je compte sur les commentaires de celles qui l'ont goûté pour le réhabiliter)

Il suffit de préparer les

petits sablés

citron-pavot de Cuisine Plurielle


 

Puis d'en écraser une dizaine avec une peu de purée d'amandes.

Bien tasser ce mélange au fond du plat, recouvrir d'une couche de crème fromagère puis d'une couche de chantilly à la fraise.

Décorer avec des pistaches et des morceaux de la nougatine à la pistache.

A déguster entre amies pour un moment gourmand et girly.

 

 

 

Puissent ceux dont la vie a volé en éclats, en mille morceaux, trouver la force qui les aidera à se re-cimenter.

Publié dans Projections gourmandes

Commenter cet article

dasola 08/06/2012 17:11


Bonjour Nathalie, d'abord j'espère que tu va bien. Je suis sortie moins bouleversée que toi de ce film qui aurait mérité néanmoins un petit prix à Cannes. Les deux comédiens principaux sont
formidables mais les autres aussi (Corinne Masiero par exemple). Bonne fin d'après-midi.

Cupcakes en folie et autres douceurs 24/05/2012 20:17


délicieusement gourmand!

cuisineplurielle 24/05/2012 16:40


sympathique recette et pour ceux ou celles qui voudraient la recette des sablés citron-pavot, c'est ici : http://cuisineplurielle.com/archives/2012/03/06/sables-citron-pavot/