Reprendre le fil...à la pâte (de haricots rouges)

Publié le par Nathalie R.

 

 

Muffins azuki sesame enfilade

Muffins_azuki_sesame_rate_reussi.jpgMuffins azuki sesame enfiladeMuffins azuki sesame enfiladeRedescendre lentement de la nacelle depuis laquelle je contemplais des centaines de blogs sans jamais nourrir le mien, lâcher un peu de lest et revenir ici...enfermer la pesanteur dans le tiroir à collants et oublier l'inaction dans une boule de naphtaline au fond de la poche des manteaux..

 

Inspirée par une monomaniaque joliment auto-proclamée, se faire télescoper les plaques tectoniques du Japon et les failles anglo-saxonnes en se lançant dans un muffin sésame noir/pâte de haricots rouges.

 

http://idata.over-blog.com/0/41/78/44/Muffins_azuki_sesame_enfilade.jpg

 

Regrouper

 

150g de farine

2 c à café de levure chimique

2 c à soupe de sésame noir

150 g de sucre

3 oeufs

15 cl de lait

200g de purée de haricots rouges

 

Mélanger les ingrédients secs (farine, levure, sucre et sésame)

Mélanger les ingrédients humides (oeufs, lait, purée de haricots rouges)

Amalgamer les deux préparations sans insister

Cuire une vingtaine de minutes à 200°C

 

http://a6.idata.over-blog.com/0/41/78/44/Muffins_azuki_sesame_noir_coeur.jpgOuvrir son coeur et se dire que toutes ces petites pépites noires croquantes ressemblent aux douze nouvelles rassemblées dans le recueil Paris noir,  à paraître en juin.

Grâce à la rubrique Polars du Français dans le monde, j'ai savouré cette anthologie en avant-première.

Sociétés secrètes, réseaux de drogues, on croise au fil des textes les boulevards parisiens du crime organisé. Mais certains textes nous entraînent dans des chemins de traverse, des drames intimistes, des crimes bien intentionnés...

Le texte dont je me suis le plus délectée met en scène une rédactrice culinaire décidée à passer un chinois à la casserole, de mêler plaisirs de chair et de chère et d'accomoder les règles de l'hospitalité à sa sauce...

Le directeur de collection de la Série Noire chez Gallimard, Aurélien Masson, a mitonné un recueil savoureux....

 

Voir le muffin sur mon écran et me dire qu'il ne faut plus traîner pour répondre à l'invitation à un thé avec le chapelier fou.

 

 

 

PS

Pour les plus gourmands des lecteurs un ps-aveu d'une première tentative ratée.

 

Quand l'idée de ce muffin émergea de la nébuleuse-réservoir à idées vagues avec la conviction d'un tsunami, mes placards étaient vides de farine "normale" et en ce dimanche soir difficile de les réapprovisionner. Tombant sur de la farine de riz, je jubilai : ce ne ferait que renforcer l'orientation asiatisante de ce muffin...Las je ne mis pas de lait et me retrouvai avec des muffins aussi aérés que les rochers d'un jardin zen...Pas forcément mauvais mais franchement étouffe-taoïstes...(ci-dessous au premier plan)

http://a34.idata.over-blog.com/0/41/78/44/Muffins_azuki_sesame_rate_reussi.jpg

Publié dans Ivresse livresque

Commenter cet article

Virginie 04/07/2010 19:54



Tes muffins contiennent des ingrédients qui me sont encore inconnus. Heureuses rencontres en perspective...