Il suffira d'un cygne

Publié le par Nathalie R.

Cygne_bas_de_post.jpgAvant de devenir un vrai rat à touille, j'ai toujours plus penché du côté rat de bibliothèque que petit rat de l'opéra... J'ai longtemps été fascinée par les cygnes (ces anciens vilains petits canards résilients) plus que par les danseuses étoiles. Avant de découvrir sur les bords d'un fjord que le cygne était aussi peu aimable que gracieux et que, si on se risquait à partager son paquet de bastognes avec l'un de ces volatiles, il fallait être prêt à tout lui céder sous peine de récolter un fort méchant coup de bec.

Bref, incarner Odette n'a jamais été mon rêve, contrairement au personnage joué par Natalie Portman. Elle nous avait pourtant prévenu...

Malgré tout, on a voulu se faire notre propre opinion...Alors certes, il y a de très belles scènes, le parallèle sur le double bien qu'un peu grossier est intéressant, le rythme est là, les performances d'acteur aussi...

Mais que d'insistance sur des idées qui suggérées eussent été tellement plus gracieuses, et surtout un paquet d'invraisemblances... (l'étoile du ballet qui doit se changer plusieurs fois seule dans sa loge ?)...

 

Sur le chemin du retour le long de ce bassin de la Villette sur lequel nagent des cygnes (dont un noir), nous échangions des répliques (originales ou plagiées qui saurait le dêmêler ?) . "Faut-il se sacrifier pour être oscarifiée ? "Le film qui change les plumes en plomb"... et en coulisses de mon esprit s'agitait une idée de recette...une réinterpration salée de cette pâtisserie que j'ai toujours trouvée aussi alléchante qu'écoeurante (un parfait résumé à mon goût de Black Swan).

 

 

Pour quelques entrechats gourmands,

 

 

Pour le corps (non du ballet mais du cygne) (en suivant les indications trouvées là)

125 gr de farine (farine de sarrazin pour moi)

65 gr de beurre
1 pincée de sel
10 gr de sucre
4 œufs

Deux cuillères à café de graines noires (sésame et basilique pour moi)

 

 

Préparer la pâte à choux. :

Dans une casserole, mettre l’eau, le beurre coupé en petits morceaux le sucre et le sel. Porter très doucement à ébullition afin de permettre au beurre de bien fondre.

 

Dès les premiers bouillonnements, retirer la casserole du feu et ajouter la farine d’un seul coup puis mélanger rapidement avec une spatule en bois. Lorsque le mélange est homogène, reporter la casserole sur feu doux en remuant sans arrêt jusqu’à la formation d’une boule compacte.



Transvaser la pâte dans un saladier, ajouter le 1er œuf en remuant sans cesse à l’aide l’une spatule en bois. Lorsque le 1er œuf est bien incorporé, ajouter le 2ème puis procéder ainsi jusqu’au 4ème œuf. Rajouter les graines.

 

 

 

 

Sur une plaque du four couverte de papier sulfurisé former des choux allongés de la valeur d’une cuillère à soupe en vous aidant d’une 2ème cuillère. Sur une 2ème plaque à four,  à l’aide d’une poche à douille munie d’une douille lisse de 4 à 5 mm former des S (qui formeront le cou des cygnes) de 5 à 6 cm de longueur.  Passer un peu d’œuf battu sur la surface. Cuire à  four préchauffé à 230° les choux pendant 20 mn en entrouvrant la porte du four 5 mn avant la fin de cuisson. Et les S pendant 15 mn

Pour la chantilly aux olives
Préparer une tapenade aux olives noires (ou ouvrir un bocal tout prêt) au préalable
Je l'ai faite sans rien mesurer mais celle-ci me parait parfaite
Placer les fouets du batteur, une brique de crème entière au congélateur dans le plat dans lequel vous allez monter la chantilly.
Au bout de 15-20 minutes, sortir le tout et monter la chantilly très ferme.
Mêler délicatement à la maryse la chantilly et la tapenade.
Il y a sans doute une méthode plus "pro" pour obtenir une chantilly d'olives au siphon mais celle-là nous a ampelemnt régalés.
Monter les cygnes et leur offrir un envol majestueux vers votre bouche (en le suspendant un instant pour percevoir leur chant...)
Cygne_cul_de_lampe.jpg

Publié dans OUCUPO

Commenter cet article